Sélectionner une page

Un article rédigé par Nathalie Viel, responsable de l’expérience client

 

Depuis quelques années, de plus en plus de consommateurs, commerçants et de municipalités tentent de trouver une alternative aux sacs de plastique. Parmi les solutions employées, le sac de papier semble en être une populaire. Largement utilisé dans les dernières décennies, le sac de papier a été remplacé par celui de plastique. Mais la renaissance de ce produit est-elle une solution temporaire ou bien s’agit-il vraiment d’une option écologique?

 

L’origine du sac de papier

 

Nous devons l’invention du sac de papier à Margaret Knight. Le produit, breveté en 1871, fut grandement utilisé. L’automatisation de la production de ces sacs apparaît en 1883 et c’est à cette élaboration que nous devons la création des sacs que nous consommons aujourd’hui. 

Dans le passé, l’emploi des sacs de papier était très commun. Nous n’avons qu’à penser aux supermarchés. Jusqu’au milieu des années 1980, les seuls sacs offerts pour emballer nos achats étaient en papier.  Ils étaient omniprésents, et ce, jusqu’à ce que les sacs de plastique fassent leur apparition. 

À un certain moment, les sas de papiers ont été délaissés, mais quelques secteurs d’activité les ont conservés.  Plusieurs pharmacies, par exemple, emballent toujours leurs médicaments dans ce type de sac. 

 

Les avantages du sac de papier

 

Les aspects environnementaux

 

Fabriqué à partir de matières renouvelables et organiques, il nécessite deux fois moins d’énergie non renouvelable que son principal adversaire. Toujours en considérant les avantages écoresponsables de cette solution, les sacs peuvent contribuer à la valorisation des matières résiduelles. Comme quoi c’est possible d’emballer des produits tout en emballant la planète!

Lorsque le sac est fabriqué, sa couleur d’origine est moka. Cette allure exprime  facilement le côté « vert » de son utilisation. En plus, les consommateurs comprennent facilement comment disposer de l’emballage. Fabriqué à partir de fibres facilement recyclables, le sac de papier peut être déposé dans le bac à cet effet, puisqu’il est accepté par les municipalités, en vertu des programmes de collecte sélective. Ils sont aussi compostables et biodégradables. Un usage domestique est donc possible afin de donner au produit une seconde vie. Pensez à les conserver pour l’emballage de cadeaux ou même pour collecter vos déchets organiques!  

Plusieurs entreprises québécoises se spécialisent dans la production des sacs en papier. En achetant des produits fabriqués en sol québécois, vous supportez l’économie locale, vous maintenez les emplois et vous véhiculez une image corporative positive. Par le fait même, vous contribuez aussi à la réduction des gaz à effet de serre. Effectivement, comme votre achat n’aura pas une longue distance à parcourir avant d’arriver à destination, il contribue à diminuer les GES. Vous pourrez ainsi compter sur une livraison plus rapide puisqu’il n’y aura pas de retard dû aux procédures de dédouanement des produits.  

 

Une personnalisation simple

 

 

Vous désirez apposer votre logo, diffuser un message? Moyennant une certaine quantité qui peut varier selon les fabricants, vous pouvez procéder à la personnalisation de vos sacs.  Si la quantité peut sembler imposante au départ, il est important de considérer que les sacs se conserveront longtemps si ces derniers sont entreposés dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.  Toutefois, il est également possible pour vous de les personnaliser à l’aide d’une étampe ou de collants. Une bonne façon de vous faire remarquer à faible coût. 

Il existe une multitude de formats, de couleurs et de styles. Cependant, lorsque le sac est de couleur, il n’est pas nécessairement compostable.  Il faut donc s’informer auprès du manufacturier pour en avoir la confirmation. Il ne s’agit pas non plus du seul aspect à considérer pour vous assurer que votre personnalisation est écologique:  vous devez également privilégier des encres végétales plutôt que des encres minérales. 

Compte tenu de la diversité des usages, il existe une panoplie de modèles et de formats que vous pouvez considérer. Toutefois, ce sont principalement les poignées qui feront la différence.

 

Le sac de papier sans poignée

 

D’abord, le sac le plus simple en est un sans poignées. Son utilisation est souvent associée au sac à lunch ou bien aux sacs disponibles dans les marchés d’alimentation. Il faut néanmoins être prudent pendant son usage, puisqu’il peut se déchirer facilement. 

 

Le sac de papier à poignées torsadées

 

Ces dernières sont plus fines, mais elles sont tout de même résistantes. Collées à l’intérieur du sac, elles confèrent un style élégant. Son usage polyvalent fait de ce type de sac un choix populaire chez les boutiques cadeaux et les entreprises agroalimentaires. Il peut également s’agir d’une option simple pour emballer des cadeaux, comme il vous permet de laisser aller votre imagination quant aux papiers de soi et aux rubans.  

 

Le sac de papier avec poignées découpées

 

 Les poignées sont souvent découpées dans le haut du sac et renforcées à l’intérieur soit par du carton ou du plastique. L’utilisateur n’a qu’à y glisser sa main pour transporter le sac.  Ils sont rigides, mais un peu moins confortables, lors du transport.

 

Le sac de papier avec poignées plates

 

Ces poignées assurent une résistance qui permet aux consommateurs de transporter de lourdes charges. Elles peuvent être collées à l’intérieur ou à l’extérieur du sac.  Dans ce dernier cas, le sac sera un peu moins élégant, mais offrira une excellente prise en main.

 

Les limites du sac de papier

 

Malgré les nombreux avantages liés à l’utilisation du sac de papier, il existe également certaines limites auxquelles vous devrez songer si vous choisissez de vous tourner vers une telle option.

En premier lieu, le processus de fabrication du papier nécessite une très grande quantité d’eau. Il faut 500 litres d’eau pour fabriquer 1 kg de papier. Ce procédé nécessite environ 8 fois plus d’eau que le plastique. 

Le papier et l’eau ne font pas bon ménage! Il se désagrégera facilement s’il est en contact avec de l’eau. Ceci n’est toutefois pas nécessairement une limite importante si vous ne comptez l’employer pour l’emballage de produits liquides.  De plus, il peut être fragile et sujet à se déchirer, ce qui réduit la possibilité de réutiliser le sac.

Disposez-vous d’un espace d’entreposage limité? Si oui, n’oubliez pas que le sac de papier nécessite plus d’espace de rangement que le sac de plastique! En effet, la matière étant plus épaisse et plus lourde, le sac de papier prend plus d’espace dans la boîte. Dû à ce dernier aspect, le coût de transport sera plus important comme le colis sera plus pesant. 

Il faut aussi considérer de choisir le bon sac en fonction du poids que vous devez emballer. Comme mentionné précédemment, les sacs ont une bonne résistance, mais il faut quand même vous assurer que l’emballage saura supporter la charge. 

 

En pesant les pour et les contre, on comprend que le sac de papier est une solution qui peut s’avérer fort utile dans certains contextes. Il peut s’agir d’un produit intéressant afin de soigner votre image. Certains enjeux écologiques peuvent également justifier votre motivation à opter pour ce type d’emballage écoresponsable. Malgré ses limites, le sac de papier reste un produit intéressant. En bref, établir quels sont les critères qui importent pour l’utilisation que vous en ferez vous permettra de juger si le sac de papier est le bon produit pour vous!