Sélectionner une page

Saviez-vous que, selon une étude menée en 2018 par Recyc-Québec, 697 kg de matières résiduelles ont été éliminées par habitant en un an? La quantité de déchets qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement est une problématique importante au Québec. Alors, comment peut-on faire de notre part pour contribuer à une saine gestion des matières résiduelles? Le principe des 3RV, bien connu dans le domaine environnemental, présente des solutions intéressantes. Dans cet article, nous en examinerons les 4 composantes et nous fournirons quelques conseils pratiques pour l’appliquer au quotidien. 

 

 

Réduction à la source 

La réduction à la source commence au moment de l'achat

La première étape consiste à réduire le plus possible les déchets qui sont produits, ce qui commence au moment de l’achat. Voici quelques conseils pour la réduction à la source: 

  • Privilégier la qualité plutôt que la quantité : lorsque l’on achète des produits de basse qualité, il faut les remplacer plus rapidement et ceux-ci se retrouvent à la poubelle. En optant pour la durabilité, on contribue à réduire à la source 
  • Éviter le suremballage : À l’épicerie, plusieurs produits viennent emballés sans réelle nécessité. Optez pour les fruits et légumes sans emballages
  • Planifier et prévoir :  La planification peut être un atout important pour éviter le gaspillage, surtout lorsqu’il est question d’aliments. Faire son épicerie en prévoyant les repas qui seront préparés, par exemple, est une façon de s’assurer que la quantité de matières organiques générées sera réduite Cela s’applique aussi pour d’autres sphères du quotidien, prévoir d’apporter une bouteille d’eau avec soi peut éviter d’acheter inutilement des bouteilles en plastique 

 

La réduction à la source englobe aussi la réduction des gaz à effets de serre émis dans différents secteurs d’activités. L’achat local et les déplacements écoresponsables sont aussi des attitudes qui contribuent au premier Consultez notre article 6 conseils pour réduire son empreinte écologique afin d’en découvrir plus à ce sujet. 

 

Réemploi 

Femme qui fait de la couture pour réparer des vêtements

La deuxième étape propose de donner une deuxième vie aux produits avant de les jeter à la poubelle. Par exemple, un sac de plastique peut être utilisé à plusieurs reprises tout en restant fonctionnel. Saviez-vous que l’inventeur du sac de plastique n’avait jamais envisagé que  celui-ci devienne un article à usage unique, et qu’il transportait un sac plié dans sa poche partout où il allait? Découvrez cette histoire surprenante ici. Voici quelques autres conseils pour réutiliser les objets: 

  • Faites des échanges ou des dons de vêtements et autres objets que vous ne voulez plus utiliser
  • Utilisez le verso des feuilles de papier et évitez d’imprimer s’il est possible de consulter des documents sur écran 

 

Recyclage

Bac à recyclage dans une ruelle

Le recyclage est un procédé qui permet de produire de nouveaux objets à partir des déchets recyclables. Il faut toutefois faire attention à ce que nous mettons dans le bac de recyclage, car il existe différentes catégories de produits qui ne sont pas nécessairement recyclables. Quelques conseils pour mieux recycler: 

  • Apprenez à lire les codes de recyclage pour bien disposer des déchets. L’application Ça va ou?, mise en place par Recyc-Québec, vous sera très utile à cet effet 
  • Gardez un sac de produits pour l’écocentre, tels que les piles, les appareils électroniques ou encore les stylos 

Pour plus d’informations sur comment mieux récupérer, voici une ressource intéressante

 

 

Valorisation 

Deux individus font du compostage

La valorisation implique des procédés de transformation pour extraire de nouveaux matériaux d’un produit ou de l’énergie. Le compostage domestique et industriel sont d’excellents exemples de valorisation. Voici quelques conseils pour mettre en pratique ce concept: 

  • Faites du compostage à la maison pour vos restants alimentaires et autres matières organiques comme les feuilles mortes
  • Privilégiez les produits faits de matériaux compostables plutôt que de plastique 
  • Assurez-vous d’avoir accès aux installations nécessaires pour composter lorsque vous organisez des évènements

En somme, que ce soit pour adopter une attitude respectueuse de l’environnement au quotidien ou pour organiser un événement écoresponsable, connaître les principes des 3RV peut s’avérer un atout. Le gouvernement du Québec a par ailleurs récemment annoncé un investissement de 1,2 milliard de dollars au cours des 10 prochaines années pour réduire la quantité de matières résiduelles enfouies, ce qui montre l’importance de faire de sa part pour pallier à cette problématique.