Sélectionner une page

Avec l’arrivée du beau temps, les bonnes habitudes écoresposables mises en place depuis le début de l’année tendent à être oubliées. Voici donc 6 conseils à adopter dès maintenant pour réduire votre empreinte écologique et passer un été plus vert. 

 

1. Acheter local

 

Le commerce en ligne a connu une montée fulgurante au cours des derniers mois. Toutefois, lorsque vous achetez des produits d’entreprises étrangères, l’empreinte écologique de ceux-ci augmente considérablement. Le panier bleu, une initiative gouvernementale, constitue un bon point de départ pour trouver des entreprises près de chez vous. De plus, certains organismes ont mis en place des groupes facebook pour promouvoir des services et des produits offerts localement. Il est possible d’y afficher des initiatives locales ou de demander des recommandations.  Achat local Sherbrooke et Achat local Granby en sont des exemples. Une recherche rapide vous permettra sans doute de trouver des initiatives dans votre municipalité. 

À l’épicerie, vérifiez la provenance des aliments pour faire un choix plus éclairé. Vous aurez une bonne idée de la route parcourue par les produits avant d’atterrir sur la tablette. Encore mieux, achetez des produits frais à votre marché local ou visitez des fermes de la région! Une belle activité en famille pour faire découvrir à vos enfants comment sont cultivés leurs fruits et légumes préférés.

 

2. Privilégier la vaisselle jetable compostable

 

Avec l’arrivée de la saison estivale, les pique-niques et les petits rassemblements extérieurs vous permettront de profiter du beau temps au maximum. La vaisselle jetable s’avère une solution pratique pour servir vos spécialités sans vous préoccuper de transporter et de laver vos plats ou vos ustensiles. Cependant, ces produits sont souvent fabriqués en styromousse (aussi appelé polystyrène) ou autres matières plastiques qui nuisent grandement à l’environnement. Opter pour de la vaisselle jetable écoresponsable est un excellent moyen de réduire votre empreinte écologique tout en profitant de la commodité qu’elle apporte. Les matériaux comme la bagasse ou le PLA sont 100 % compostables et font des produits d’excellente qualité. Consultez notre article sur les différents types d’assiettes compostables ainsi que celui sur ustensiles jetables compostables afin de connaître les différentes alternatives écologiques qui s’offrent à vous.

 

3. Éviter les emballages en plastique

 

L’utilisation de sacs réutilisables à l’épicerie est devenue une habitude bien ancrée chez les Québécois. Pour rendre vos achats encore plus écoresponsables, privilégiez les produits qui ne viennent pas emballés individuellement. Selon Parcs Canada, plus de 8 millions de tonnes de plastique sont jetées dans les océans chaque année. En plus de constituer une menace pour les animaux marins, ces produits contaminent la chaîne alimentaire et peuvent prendre jusqu’à 1000 ans pour se décomposer. Songez alors à apporter des sacs à légumes à l’épicerie et préparez plus de recettes à la maison pour éviter les emballages des aliments prêts-à-manger.

 

4. Encourager les entreprises à adopter des comportements écoresponsables

 

Gardez en tête que les entreprises survivent grâce aux consommateurs et qu’elles feront leur possible pour vous garder satisfaits.  Si vous démontrez votre intérêt envers les pratiques et les produits écoresponsables, elles porteront plus d’attention à cet aspect lors de la prise de décisions. N’hésitez donc pas, par exemple, à demander aux restaurateurs s’ils utilisent de la vaisselle jetable écologique.  Plusieurs matériaux écoresponsables constituent de bonnes alternatives au plastique ou autres dérivés de pétrole. Et bien sûr, félicitez les entreprises qui adoptent déjà des comportements écoresponsables! Elles apprécieront de savoir que leurs efforts environnementaux sont valorisés. Pour éviter de tomber dans le piège d’engagements écologiques trompeurs, consultez notre article Le greenwashing et ses 7 péchés.

 

5. Diminuer sa consommation de viande

 

La forte empreinte écologique de la viande est due notamment au processus de digestion des ruminants, qui dégage d’importantes quantités de méthane (CH4). Selon un article de Radio-Canada, ce gaz à effet de serre est considéré comme étant de 25 à 32 fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2) en matière de réchauffement climatique. La diminution de la consommation de viande est donc bénéfique pour la planète, comme l’indique un rapport de l’ONU du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GEIC), rédigé par plus de 100 chercheurs de différents pays. Profitez de l’été pour essayer de nouvelles recettes en famille et revoir vos habitudes alimentaires afin qu’elles nuisent le moins possible à la planète!

 

6. Inspirer les autres et faire entendre sa voix

 

Bien que l’action environnementale de chacun soit limitée, c’est la somme des petits gestes qui compte! Partagez vos idées écolo avec des amis, et qui sait, vous allez peut-être en inspirer plus d’un à prendre des actions concrètes pour diminuer leur empreinte écologique! Vous pouvez même faire part de vos idées à vos élus municipaux pour favoriser l’adaptation de pratiques écoresponsables dans votre quartier ou votre ville. 

 

Aller plus loin pour réduire son empreinte écologique

 

Vous voulez porter votre engagement à un autre niveau? L’initiative sherbrookoise Défi Carbone – Vivre bien propose des actions concrètes à poser pour réduire notre empreinte carbone à travers 5 thématiques divisées selon les différentes périodes de l’année.  Plusieurs municipalités offrent par ailleurs des subventions pour certains produits qui diminuent l’empreinte écologique, comme les barils de récupération de pluie, les toilettes à faible débit et l’achat d’arbres. Renseignez-vous sur les mesures d’aide de votre municipalité!