Rapport d’écoresponsabilité 2020-2021 de NOVA envirocom

Rapport d’écoresponsabilité 2020-2021 de NOVA envirocom

NOVA envirocom présente à nouveau son rapport d’écoresponsabilité, qui démontre ses engagements et ses réalisations en lien avec le développement durable, ainsi que les objectifs à venir.

L’année 2020-2021 fut tout un défi pour l’équipe de NOVA envirocom. En effet, l’arrivée de la pandémie du COVID-19 a entraîné l’annulation de la plupart des événements, ce qui a résulté en une baisse de la demande de nos produits. En plus, comme la majorité des entreprises, les membres de l’équipe ont également dû s’adapter à la réalité du télétravail et du confinement. Le siège social de l’entreprise a aussi été déménagé à Granby. Nos activités ayant été ralenties, le risque était présent pour nos projets écoresponsables, qui auraient pu être retardés ou même annulés. Heureusement, ça n’aura pas été le cas.

 

La démarche stratégique en pratiques d’affaires écoresponsables

Notre démarche stratégique en pratiques d’affaires écoresponsables repose sur l’amélioration continue de notre entreprise, grâce à la réalisation de diverses actions qui nous permettent de réduire nos impacts sociaux et environnementaux. Elle a été mise en place officiellement en 2017, avec l’accompagnement d’ADDERE Service-conseil. Notre comité développement durable, qui est formé par des employés, un membre de la direction ainsi qu’une conseillère issue de l’équipe d’ADDERE, assure le suivi de la démarche et du plan d’action qui en découle.

Pour la période 2020-2022, le plan d’action se décline en 4 enjeux prioritaires :­

  1. Approvisionnement responsable
  2. Gestion des émissions de gaz à effet de serre
  3. Amélioration des conditions de travail et de la formation des employés
  4. Développement de l’implication sociale

Grâce à un suivi constant et à la participation des employés dans cette démarche, nous réussissons chaque année à faire progresser nos pratiques pour les rendre plus durables. L’environnement et le bien-être de la communauté est au cœur des valeurs de NOVA envirocom. Cette démarche représente donc la concrétisation de nos valeurs, ce qui nous rend très fiers.

 

Les bons coups de l’année 2020-2021

Cette année, nous avons réalisé un nouvel inventaire d’émissions de gaz en effet de serre (GES) qui comprend notamment toutes nos émissions liées au transport, comprenant notre chaîne d’approvisionnement, nos livraisons, les déplacements de nos clients et de nos employés. Nous avons calculé avoir produit 88,62 tonnes de CO2éq. La totalité de nos émissions a été compensée en collaboration avec l’organisme Planetair, ce qui nous a value la certification Carboneutre.

Nous avons également obtenu le niveau Élite de l’attestation ICI on recycle +, remise par RECYC-QUÉBEC. Cette démarche nous a demandé plusieurs mois de travail, puisqu’elle demande la mise en place d’une bonne vingtaine de mesures, qui doivent être documentées et donc les retombées doivent être calculées. Nous avons obtenu un taux de valorisation de 93,7 %, grâce aux efforts de tri de nos employés, qui sont très conscients et sensibilisés sur la question. Bravo à toute l’équipe pour cette réalisation ! En plus, nous avons créé un nouveau comité social, chargé de notre implication sociale et des activités de cohésion d’équipe. Avec le comité, nous avons effectué la refonte du programme d’implication communautaire enDUO, afin de créer un cadre de sélection permettant d’offrir des dons et des commandites à des projets qui répondent aux valeurs de notre entreprise et de nos employés. Le comité a également commencé à développer un programme d’activités bénévoles, pour inciter nos employés à réaliser des heures de bénévolat. Avec la levée des mesures sanitaires, le comité social commence à planifier des activités sociales qui feront le bonheur de notre équipe.

 

D’autres projets à venir

Nous restons humbles sur nos réalisations et nous sommes conscients qu’il nous reste du chemin à parcourir pour optimiser nos pratiques écoresponsables. Durant la prochaine année, plusieurs démarches ont été entamées afin de réduire nos émissions de GES liées à notre chaîne d’approvisionnement, en sélectionnant des produits plus locaux. Nous cherchons également à mieux structurer nos outils internes, pour y intégrer les notions du développement durable. Nous voulons également créer des outils de sensibilisation pour nos employés et nos fournisseurs, afin de mieux les informer sur certaines de nos pratiques. Nous poursuivrons nos réflexions, afin d’offrir un avenir meilleur aux générations qui nous succèderont.

Nous vous invitons à consulter notre Rapport d’écoresponsabilité annuel 2020-2021 pour connaître l’ampleur de nos réalisations et des mesures adaptées.

Consulter le rapport d’écoresponsabilité

Article rédigé par Marie-Philippe Perreault-Brière, Conseillère en stratégie d’écoresponsabilité (ADDERE service-conseil) 

Jour de la Terre : bien plus qu’une journée particulière

Jour de la Terre : bien plus qu’une journée particulière

Le Jour de la Terre est parfois confondu avec la journée mondiale de l’environnement, cette dernière se tenant le 5 juin. Pour cause, puisque les deux journées sont dédiées à l’environnement. Toutefois, les origines des deux journées et le genre d’activité organisées diffèrent énormément. La journée mondiale de l’environnement se concentre davantage sur l’aspect social de l’environnement. C’est l’un des piliers du concept plus moderne de développement durable. Cette journée a été créée, officialisée, à l’initiative des membres de l’ONU en 1972. Depuis plusieurs décennies, il y a une ville hôte de l’événement principal. Ce pays décide également de la thématique annuelle et elle touche souvent une problématique plus locale.

Vous verrez au cours de cet article en quoi le Jour de la Terre a des origines très différentes, comment il est beaucoup moins centralisé et beaucoup plus diversifié.

Jour de la Terre: un court résumé d’une longue histoire

Le Jour de la Terre est issu d’un mouvement de citoyens engagés qui a suivi le désastre pétrolier de Santa Barbara, en janvier 1969. Rapidement, la pression s’est faite sentir à Washington et les États-Unis adoptèrent sa loi de protection environnementale de 1969. Un an jour pour jour après le désastre, une déclaration de l’environnement était lue près des lieux. Cette déclaration voulait faire écho à la déclaration d’indépendance américaine. Il s’agit donc avant tout d’un mouvement qui prend racine aux États-Unis.
Le premier Jour de la Terre, Earth Day étant son nom d’origine, se tient moins de 4 mois après la déclaration de l’environnement. La date du 22 avril est choisit pour plusieurs raisons pratiques, elle n’est reliée officiellement à aucun événement. Quoique le climat politique de l’époque mène plusieurs à suspecter un mouvement communiste puisque le 22 avril 1970 coïncide avec le 100è anniversaire de la naissance de Lénine. Néanmoins, le mouvement écologiste a rapidement pris du galon pour organiser cette journée à travers les campus étudiants du pays. Inspirés par les « Teach-in » tenus à la fin de la guerre du Vietnam, la première journée se voulait dédiée à l’éducation et au débat.

Réorientation immédiate

Toutefois, un petit problème est devenu évident lors de l’organisation de la première journée : tout le monde est contre la pollution. Le Jour de la Terre est donc rapidement devenu un événement d’engagement politique plutôt que d’éducation. Toutefois, les coordonnateurs principaux de l’événement ont pris soin de s’allier la classe moyenne américaine, sans s’aliéner les militants vétérans. Pour y parvenir, ils ont laissé davantage de liberté aux organisations locales de mener des activités plus militantes, tel que la destruction symbolique d’une automobile. Et, dans un deuxième temps, ils se sont concentrés sur des problèmes nous affectent tous, indépendamment de la classe sociale.

Il est difficile d’argumenter contre les résultats de ce mouvement dans les années 1970. La quasi-totalité des lois environnementales américaines ont été adopté pendant cette décennie. Il faut mentionner la qualité de l’air, la qualité de l’eau, les espèces en danger de disparition, la protection de la vie marine, le contrôle des substances nocives et la conservation des ressources. C’est ce qui explique pourquoi le Jour de la Terre 1980, a plutôt pris un tournant festif lors des célébrations de son 10e anniversaire.

La troisième campagne : le mouvement se globalise

En effet, les deux premières campagnes majeures étaient plutôt l’affaire des États-Unis et de ses mouvements écologistes. Malgré un schisme à l’interne relié notamment à la stratégie à adopter pour la campagne de 1990, le mouvement s’était déployé par lui-même à travers le monde au cours des années précédentes. Le Jour de la Terre 1990 a atteint des sommets. Avec des activités dans 141 pays touchant plus de 200 millions de personnes, selon l’organisation.
La majorité des pays occidentaux avaient suivi le pas des États-Unis en matière de législation. Toutefois, les préoccupations environnementales restaient et sont toujours d’actualité. Les actions militantes et la participation mondiale ne cesse d’augmenter à célébration d’une nouvelle décennie. De plus, la dernière décennie a vue une multitude d’organisations internationales synchroniser leurs activités environnementales avec le 22 avril. L’exemple le plus probant est la signature de l’Accord de Paris sur le climat à la même date en 2016.

Quoi faire pendant le Jour de la Terre?

La même chose que tous les autres jours de l’année! L’environnement n’est pas l’affaire d’une journée dans l’année, voici quelques suggestions :

  • Adopter des habitudes qui visent à réduire son empreinte environnementale (exemples : réduire son utilisation et sa contamination de l’eau potable, réduire ses émissions de carbone directes et indirectes tels que par l’alimentation et le transport, acheter localement et acheter usager lorsque c’est possible, réduire sa production de déchet) ;
  • Engager la discussion, dans le respect, avec les gens qui nous entourent à propos des menaces écologiques qui nous guettent ;
  • Supporter les organisations environnementalistes de son choix ;
  • Rappeler aux instances politiques locales, provinciales et fédérales que l’environnement nous concerne tous ;
  • Voter avec son argent parce qu’il suffit qu’une tendance prenne de l’ampleur pour faire réagir les acteurs intéressés.

D’accord, mais à quelles activités particulières peut-on participer les 22 avril?

Tout d’abord, la diversité des activités organisées or coordonnées par le Jour de la Terre Canada est très impressionnante. Il y a bien sûr des conférences, des ateliers et des activités de nettoyage, mais aussi une foule d’activités extérieures pour profiter de la nature. Après tout, comment célébrer la Terre d’une meilleure façon qu’en y étant le plus près possible?
Nous vous invitons à consulter le calendrier des événements pour l’édition 2021, ou l’édition prochaine si jamais vous l’avez manquée!

Article rédigé par Simon-Pierre Lussier, de chez NOVA envirocom.

Photo par Dan Stark sur Unsplash

Tasses à café compostables : ce que vous devez savoir

Tasses à café compostables : ce que vous devez savoir

Alors que le temps frisquet s’installe tranquillement, les boissons chaudes reviennent sous les projecteurs. Vous cherchez à offrir des tasses à emporter qui soient à la fois écologiques et commodes pour servir vos spécialités? Les tasses à café offertes dans les gammes compostables sauront sans doute répondre à vos besoins!

Tasses à café jetables

Saviez-vous que, selon des chiffres avancés en 2018 par l’organisme Ville en vert, 1,5 milliard de tasses jetables seraient utilisées annuellement au Québec? (Le Soleil, 2018) Si les tasses réutilisables constituent la solution plus écologique pour contrer ce phénomène, il n’est pas toujours possible de se tourner vers celles-ci. Dans l’offre de produits jetables, vous trouverez des gobelets en styromousse, qui présentent l’avantage d’être très légers et économiques. Toutefois, ce matériau ne peut être recyclée et représente un grand poids environnemental.

Les gobelets compostables sont fabriqués de carton et enduits d’une fine couche de PLA à l’intérieur. Ceci les rend imperméable et rigide, donc de grande qualité. Ce ne sont toutefois pas toutes les municipalités qui acceptent de composter ce type de produits. Nous vous recommendons de vous renseigner avant de faire un choix pour maximiser la revalorisation du produit après son utilisation. Néanmoins, la couche de PLA est suffisamment mince pour se composter au fil des années à l’enfouissement. D’ailleurs, ces produits compostables se décomposeront beaucoup plus rapidement que ceux en plastique. Dans tous les cas, ils vous aideront à projeter une image plus écoresponsable auprès de votre clientèle.

De l’espresso au matcha, vous trouverez votre Graal

Les tasses à boissons chaudes compostables sont offertes en différents styles et formats. Il est par ailleurs possible de personnaliser les gobelets en y apposant votre logo et en mettant de l’avant les couleurs de votre marque.

Gamme de verre blancs

Les verres Ansaterra proposent un look moderne et épuré qui s’agencera convenablement à votre offre de produits. Une grande variété de formats existe pour cette gamme, soit ceux de 4 oz, 7 oz, 8 oz, 10 oz, 12 oz et 16 oz. Que vous serviez des cafés, des chocolats chauds ou encore des tisanes, les verres blancs compostables sont un excellent choix.

Gamme de tasses à café marque maison

Les tasses à café marque maison se distinguent par leur look écoreponsable et la mention « compostable » qui est clairement indiquée. Tout comme les verres blancs, ils sont un excellent choix pour servir différentes spécialités de boissons chaudes. Les formats disponibles sont ceux de 4 oz, 8 oz, 10 oz, 12 oz et 16 oz, ainsi que le format 20 oz, uniquement offert dans cette gamme.

Gamme de verres à double paroi

Les verres à double paroi offrent une protection inégalée contre la chaleur, en plus d’être dotés d’un look unique et original. Ils sont disponibles en format 8 oz ou 12 oz pour répondre à vos besoins.

Des accessoires à boissons chaudes pour un confort optimal

Si les boissons chaudes sont les vedettes de la saison automnale, il ne faut pas oublier que de nombreux accessoires peuvent agrémenter l’expérience de vos clients. D’abord, les couvercles sont des incontournables lorsqu’il est question de boissons à emporter. Vous aurez le choix entre des couvercles compostables ou recyclables. Le rebord roulé des verres assure une étanchéité parfaite pour une meilleure expérience. En plus de conserver la chaleur des breuvages, ils aident prévenir les accidents fâcheux.

Les manchons sont également très appréciés des clients, puisqu’ils permettent d’obtenir un plus grand confort et transporter une boisson très chaude sans se brûler les mains. Il est possible d’offrir ce produits pour les verres de 8 à 20 onces.

Ensuite, les bâtons à café en bois sont une belle alternative aux plastiques traditionnels. Essentiel pour déguster toutes les saveurs, ils sont bien entendu compostables.

Enfin, les cabarets peuvent s’avérer très utiles dans certaines situations. Ils permettent de transporter de 2 à 4 verres sans inquiétudes de causer un dégât.

Le meilleur sac : papier ou plastique?

Le meilleur sac : papier ou plastique?

Les sacs de papier gagnent en popularité et on tente par tous les moyens possibles de diminuer l’utilisation de ceux en plastique.  Est-ce le meilleur choix pour l’environnement? Bien qu’à première vue le sac de papier semble gagnant, il est important de considérer plusieurs éléments au préalable.

L’impact écologique du sac de papier

Malgré que le sac de papier soit bien souvent compostable et qu’il provient d’une matière durable, sa production requiert 4 fois plus d’énergie et engendre approximativement 3 fois plus de gaz à effet de serre que la production d’un sac de plastique selon cette étude de la Northern Ireland Assembly.  Il nécessite d’ailleurs une grande quantité d’eau, allant jusqu’à 8 fois celle utilisée pour les sacs en plastique.

Le transport est aussi un aspect à considérer quant au choix du produits à utiliser.  Les sacs de papier étant plus volumineux et plus lourds, ils laisseront une empreinte écologique plus grande.  Toujours selon cette étude, près de 7 camions seraient nécessaires pour transporter le même nombre de sacs en papier contrairement à un seul pour les sacs en plastique.  Une façon de remédier à cette situation serait d’acheter les sacs d’entreprises locales.

En ce qui concerne la durée de vie, le papier ne sera possiblement plus fonctionnel après quelques utilisations.  Les charges trop lourdes, le contact avec l’eau et l’humidité feront qu’ils se retrouveront rapidement au bac de recyclage.

L’impact écologique du sac de plastique

Quant aux sacs de plastique non écologique ils sont fabriqués à base de pétrole ce qui représente un désavantage important.  S’ils se retrouvent dans la nature, les sacs se décomposeront en micro-plastique et seront des éléments pollueurs pendant plusieurs années.  Étant plus léger, ils peuvent se retrouver facilement dans la nature et les océans. Une fois enfouis, ils peuvent s’écouler plusieurs centaines d’années avant qu’ils se dégradent.

Aussi, le sac de plastique a une grande durabilité qui lui confère une plus longue durée de vie, mais est ce qu’ils sont utilisés plus fréquemment ou plutôt comme sac de poubelle après la première utilisation?

Alors, quel est le sac le plus écologique? Certainement ceux que vous avez déjà sous la main!  Cependant, selon l’utilisation que vous en faites assurez-vous de considérer les différents éléments en jeu pour prendre une décision éclairée.

Vous aimeriez en apprendre davantage sur le sac de papier? Consultez notre article de blogue à ce sujet. L’historique des sacs de plastique vous intrigue?  Vous en apprendrez davantage en lisant ceci.

En conclusion, bien que le sac conventionnel de plastique figure sur la liste noire des environnementalistes depuis plusieurs années, il ne présente pas une si grande empreinte carbone qu’on pourrait le penser. Le problème provient plutôt du fait que la majorité de ces sacs ne sont pas recyclés, résultant en une contamination des milieux naturels.

Les barquettes alimentaires compostables : gare aux imitations!

Les barquettes alimentaires compostables : gare aux imitations!

Vous avez plusieurs menus à proposer mais vous désirez diminuer vos inventaires tout en ne sacrifiant pas la présentation de vos aliments?  L’utilisation des barquettes compostables en carton pourraient répondre à vos besoins.  Très populaires pour les activités extérieures, les terrasses et les bistros elles sont aussi très appréciées par les utilisateurs.  Vous verrez qu’elles sont presqu’indispensables

 

Barquettes compostables en carton kraft : résistantes et écologiques

 

Kraft est un mot suédois qui signifie « force », et pour bonne raison! Les barquettes en carton kraft offrent une excellente rigidité qui saura supporter même les plats plus consistants. Leur paroi intérieure est recouverte d’une fine couche de PLA, polymère dérivé de l’amidon de maïs. Cette membrane vous offre une protection écologique inégalée contre les fuites et résiste très bien aux graisses. Contrairement aux contenants faits entièrement de PLA qui eux ne supportent pas la chaleur, la couche qui recouvre le contenant ne posera aucun problème à cet égard.  Vous offrant ainsi une tranquillité d’esprit.

Leur polyvalence est aussi un aspect très important.  Tous les aliments chauds ou froids se placeront à merveille dans ces contenants 100 % compostables.  Elles proposent look naturel qui facilitera leur identification en tant que produit écoresponsable.  Ce qui est un atout considérable pour démontrer à vos clients vos valeurs écoresponsables.

Il est à noter que ce ne sont pas toutes les barquettes en carton qui sont écologiques.    Plusieurs d’entre elles sont recouvertes d’une pellicule cirée à l’intérieure ou même plastifiée.  Il est important de vérifier auprès du distributeur pour vous en assurer.

 

Les formats

 

Les barquettes compostables en carton sont disponibles en plusieurs formats pour répondre à une multitude de besoins. Vous trouverez très certainement celui qui vous conviendra  parmi les cinq formats disponibles, allant de ¼ livres à 5 livres.

Les plus petits formats, ceux de ¼ et ½ livre sont principalement utilisés pour faire découvrir vos produits sous forme de dégustation, de proposer de petites bouchées, des tapas ou tout simplement pour y déposer des condiments.  Malgré leur petite taille, elles seront tout aussi rigides et leur forme sera maintenue.

Les plus grands formats, de 1 à 5 livres sont aussi très populaires compte tenu de leurs applications.  Ils vous permettront de servir la plupart des repas de votre menu et ainsi uniformiser votre présentation et diminuer vos inventaires.  Que ce soit pour le poulet frit, les hamburgers avec les frites ou poutine, les côtes levées, les salades ou bien les pâtes, vous ne serez pas déçus.    Elles mettront les aliments en valeur par leur style simple et épuré.

Un autre avantage important est qu’elles sont facilement transportables. Vous avez sans doute déjà par malheur en marchant renversé la nourriture contenue dans une assiette parce qu’elle a glissé de vos mains.  Cette situation sera certainement moins fréquente avec les barquettes puisque leur base rectangulaire offre une grande stabilité et les côtés surélevés protègent contre ce genre d’accident.  C’est aussi très pratique lorsque les enfants veulent transporter eux-mêmes leur repas!

La polyvalence des barquettes ne se résument pas seulement à la gamme disponible.  Elles sont compatibles les boites à lunch en carton afin de proposer un repas qui nécessitent un contenant à 2 compartiments.  Comme ces 2 emballages sont en carton, l’apparence sera identique et vous permettra d’offrir un repas sans mélanger les différentes saveurs ou altérer les textures.

 

Comment disposer des barquettes alimentaires?

 

Les barquettes peuvent être déposées dans un bac brun même si elles sont souillées.  Elles pourront ainsi se transformer en engrais au bout de quelques semaines. Si le compost n’est pas une solution accessible, elles peuvent être jetées à la poubelle.

Que vous organisiez une réception ou que vous participiez à un évènement, les barquettes offriront une expérience optimale à vos invités ou à vos clients, en plus d’être favorables pour votre portefeuille et pour votre empreinte écologique. Si vous comptez offrir des ustensiles avec les barquettes, consultez notre guide d’ustensiles jetables pour découvrir les alternatives écoresponsables qui s’offrent à vous.